Forum
Bienvenue sur notre forum !

Inscrivez-vous d'un clic et devenez ainsi membre du forum.

Vous accéderez ainsi à l'ensemble de nos sujets, rubriques et dossiers.

Culture, Philosophie, Débats de société, Voyages, et bien d'autres sujets .

Créez vos propres sujets ou participez à nos discussions .

Bonne lecture et bon forum !

Planète Culture & Vous
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion
Le forum a été créé le Samedi 6 Novembre 2004 par Gimdolf, Yasmine, Bardaniel et Héra -
Nous pensons à toi Bardaniel et t'attendons

Partagez | 
 

 Les animaux, victimes collatérales des guerres

Aller en bas 
AuteurMessage
Gimdolf_Fleurdelune
Immortel-Fondateur
Immortel-Fondateur
avatar

Masculin
Date d'inscription : 06/11/2004
Nombre de messages : 80973
Age : 44
Scorpion Localisation : Pays de Montbéliard

Feuille de personnage
Personnage historique préféré: Châteaubriand
Déteste: la méchanceté, l'hypocrisie, la médiocrité, le populisme et les cons
Aime: l'histoire, la littérature, les voyages, la musique, le cinéma et la bière

MessageSujet: Les animaux, victimes collatérales des guerres   Jeu 11 Jan - 8:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Eléphants, hippopotames, girafes... Les grands mammifères africains frôlent régulièrement l'extinction dans les zones déchirées par les conflits locaux, selon une étude publiée dans la revue Nature, qui met cependant en avant l'espoir de leur récupération grâce à des mesures adéquates.

Eléphants abattus pour l'ivoire, qui finance les combattants, ou antilopes chassées pour leur viande par des populations affamées : les grands animaux d'Afrique sont toujours des victimes collatérales de ces conflits, où certains périssent aussi directement sous les balles.

Quelle que soit leur intensité (mesurée en nombre de morts humains), même une augmentation "minime" de la fréquence des guerres conduit ces populations sauvages sous le seuil de remplacement, ajoutent les deux auteurs, qui n'ont pas d'estimation du nombre total d'animaux disparus à cause des conflits.

Et toutes les espèces en sont victimes.

"On pourrait s'attendre à ce que les éléphants soient plus touchés en raison de la valeur au marché noir de leurs défenses, mais il s'avère que l'effet du conflit demeure pour les autres animaux, buffles, zèbres, gnous, girafes, et beaucoup d'espèces d'antilopes, quand on enlève les éléphants des données", explique à l'AFP, Joshua Daskin, qui a conduit ces recherches à l'université de Princeton.

Malgré tout, tout espoir n'est pas perdu. "Un effondrement total des populations est rare, montrant que la faune ravagée par la guerre peut s'en remettre", note l'étude, qui insiste notamment sur l'importance de mesures rapides après un cessez-le-feu.

Anciens combattants embauchés comme gardes anti-braconnage, programmes d'éducation des habitants, création d'emplois dans le tourisme... Aider les communautés locales à retrouver une vie normale après une guerre est certes une "priorité", mais cela peut se faire "main dans la main" avec la réhabilitation de la faune, insistent les chercheurs.

_________________
« Keep calm and carry on »
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com/
Cheshire cat
Immortel Académicien
Immortel Académicien
avatar

Masculin
Date d'inscription : 08/08/2009
Nombre de messages : 2372
Age : 53
Bélier Localisation : Par là ->

MessageSujet: Re: Les animaux, victimes collatérales des guerres   Mer 25 Avr - 22:45

EN fait ils sont "à coté de la planque" , comme d'habitude......

Citation :

Eléphants abattus pour l'ivoire, qui finance les combattants, ou antilopes chassées pour leur viande par des populations affamées : les grands animaux d'Afrique sont toujours des victimes collatérales de ces conflits, où certains périssent aussi directement sous les balles.

Principalement chassé pour "la viande de brousse" (gratuite) et pour les cornes aux vertus soit-disant "magique" (braconnage)
Ce qui finance les combattants, c'est principalement les ressources minières (malachite, or, cuivre,diamant, etc....)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les animaux, victimes collatérales des guerres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» domino les animaux de la ferme
» Plus fort que le maïs OGM, les animaux transgéniques
» JE GARDE VOS ANIMAUX SUR DIJON ALENTOUR
» Essais nucléaires:le Parlement vote l'indemnisation des victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum  :: Notre Terre (infos)-
Sauter vers: